Une vision budgétaire ambitieuse pour le Conseil régional des Pays de la Loire

12/11/2019

Réunis en session régionale les 17 et 18 octobre derniers, les élus régionaux du Groupe Les Républicains et Apparentés ont examiné le Rapport d’Orientations Budgétaires 2020.

L’occasion de présenter une stratégie financière qui maintient le cap des priorités définies en 2015 :

  • La maîtrise des dépenses de fonctionnement,
  • Un haut niveau d’épargne brute (avec un niveau plancher de 250M€),
  • Un niveau d’investissement significatif et soutenable (autour de 450M€ par an),
  • Une capacité de désendettement raisonnable (n’excédant pas 7 années en fin de mandature),
  • Le non-recours au levier fiscal.

Systématiquement tenus depuis 2016, ces indicateurs sont un gage de pérennité de la solidité financière régionale et du maintien de la capacité à mener des actions ambitieuses, sans reporter sur les générations futures les dépenses actuelles. Cette approche est validée par l’analyse de l’Agence Standard and Poor’s qui a attribué à la Région des Pays de la Loire la note AA.

Transition écologique, économie, territoires, transports, accès à la santé pour tous… autant de champs d’intervention de la Région qui apparaissent comme des marqueurs illustrant à la fois notre sens des responsabilités et notre capacité à travailler pour améliorer encore et toujours le quotidien des Ligériens.

En voici quelques illustrations concrètes :

  •  Toujours plus d’équité territoriale :

Le Pacte régional pour la ruralité impulsé dès 2016 par la majorité régionale se fixe pour objectif une meilleure équité territoriale. Dans ce cadre, 4M€ supplémentaires ont été programmés pour le déploiement du « Fonds Régional de Développement des Communes ». Ce fonds permet à la Région de soutenir des projets portés par les communes dans différents domaines : aménagement de centres-bourgs, aide aux commerces de proximité, construction et réhabilitation d’écoles et de bâtiments publics, soutien à la construction de pylônes permettant l’accès à la téléphonie mobile… autant de domaines dans lesquels la Région est intervenue auprès de plus de 700 communes.

  • L’accès à la santé partout et pour tous :

Dans ce quotidien, l’accès à la santé est bien évidemment un enjeu essentiel pour notre population. C’est pourquoi 620 000 € sont programmés pour la mise en œuvre du Plan régional d’accès à la santé partout et pour tous dans les territoires. Face à la multiplication des déserts médicaux constatés en Pays de la Loire comme ailleurs, la Région a décidé d’agir et de contribuer à l’organisation et à la pérennisation de l’accès aux soins, à la prévention et à la promotion de la santé sur notre territoire.

Nous sommes d’ailleurs le 1er financeur des projets de Maisons de santé en Pays de la Loire (environ 30 % du coût de construction des maisons en moyenne).

  • L’innovation au service du développement économique et de l’emploi :

Avec le plan inédit  « Commerce du futur », la Région fait le choix d’aider les commerçants à relever le défi des nouveaux usages et modes de consommation en faveur du développement conjoint : commerce physique et e-commerce.

Cette pure action de proximité au plus près des besoins des commerçants mobilise sur le terrain l’expertise des acteurs consulaires de la CMAR et de la CCIR. A travers ce plan, la Région ambitionne de soutenir plus de 600 entreprises afin de favoriser l’émergence de nouveaux produits, services, modes de commercialisation…

  • Transition énergétique : la Région s’engage !

A travers :

  • un Plan régional 2019-2024 pour renforcer la dynamique Filière forêt-bois :
    • la Région conforte son soutien à cette filière emblématique pour laquelle elle mobilise près de 13M€ dont 6M€ de crédits nouveaux. Ce plan poursuit les actions régionales en faveur de :
      • la promotion de la filière,
      • l’aide à l’investissement pour les entreprises du secteur,
      • la structuration de la filière,
      • l’aide au reboisement des espaces forestiers,
      • l’aide au stockage du carbone.
  • Le Plan régional de prévention et de gestion des déchets et le Plan d’actions en faveur de l’économie circulaire dont les objectifs sont :
      • la préservation des ressources,
      • la réduction de production des déchets,
      • l’émergence de nouvelles filières innovantes.

Enfin, pour aller plus loin dans la réduction et le recyclage des plastiques, la Région va lancer une initiative « zéro déchet plastique » en s’engageant via ses politiques publiques et l’évolution de ses propres pratiques.

Pour un retour en images ou en vidéos, nous vous invitons à nous rejoindre sur notre chaîne Youtube