Lancement d’une grande campagne de communication pour la promotion du tourisme, secteur d’activités clé en Pays de la Loire

16/07/2020

Le tourisme est le 2ème secteur de l’économie régionale derrière l’agro-alimentaire. Cela concerne 65 000 emplois en pleine saison. Chaque année, 6,9 milliards d’euros de retombées économiques sont liées à ce secteur en Pays de la Loire. Or, face à la crise sanitaire, 40% des acteurs craignent à ce jour, à court ou moyen termes, pour la pérennité de leur activité et 25% des entreprises estiment le retour d’une activité « à un niveau normal » pas avant le 2ème semestre 2021. Face à cette situation, Christelle Morançais, Présidente de la Région des Pays de la Loire et Franck Louvrier, Conseiller régional en charge du tourisme et Président du Comité régional du tourisme ont lancé une grande campagne de communication pour la promotion du tourisme en Pays de la Loire afin de sauver cette saison.

« Cette grande campagne de communication valorise les fleurons, la riche diversité de l’offre touristique régionale, mais aussi l’identité des territoires ligériens. » Christelle Morançais.

Dotée d’un budget de 600 000 €, la campagne poursuit l’objectif d’encourager les habitants ligériens, des villes limitrophes et d’Ile de France, à choisir les Pays de la Loire comme destination de vacances cet été. Une campagne d’une telle ampleur n’avait pas eu lieu depuis 10 ans !

5 visuels clés ont été déclinés depuis fin juin dans la presse quotidienne régionale, par voie d’affichage, presse, et sur le web et les réseaux sociaux. Ces visuels valorisent des lieux emblématiques de chaque département : le Puy du Fou, l’Abbaye Royale de Fontevraud, les Machines de l’île de Nantes, le Zoo de la Flèche ou encore la cité médiévale de Sainte-Suzanne.

Cette campagne de communication vient compléter une série de mesures déjà en place pour soutenir les acteurs du tourisme tel que le Fonds territorial Résilience doté de 32 millions d’euros qui permet aux entreprises des secteurs du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration d’obtenir de 3 500€ à 20 000€ d’avances remboursables.