La Région protège et valorise le métier d’aide-soignant

30/09/2020

Depuis le début de la crise sanitaire, les aides-soignants ont montré le rôle majeur qu’ils exercent auprès des publics fragiles. Plus de 25 000 personnes exercent ce métier en Pays de la Loire et les besoins de recrutement et les défis qui y sont liés sont grandissants dans notre région.

La Région des Pays de la Loire est fortement engagée pour valoriser le métier d’aide-soignant et y consacre les moyens nécessaires chaque année, pour rendre attractifs les formations et les emplois qui y sont liés. Parmi les personnels de santé mobilisés, la Région souhaite protéger et soutenir les élèves et les professionnels aides-soignants qui ont œuvré avec cœur et responsabilité durant la crise sanitaire. Pour répondre aux premiers signaux de fragilité du secteur, un ensemble d’actions concrètes a été engagé par la majorité régionale :

  • La prise en charge des frais d’organisation des sélections d’entrée afin de faciliter l’accès aux personnes les plus modestes (300 000€ mobilisés) ;
  • Le versement d’une aide exceptionnelle financée par l’Etat et la Région de 1000 € attribuée aux élèves aides-soignants pour les remercier de leur engagement pendant leurs stages auprès des équipes, des patients et des résidents (1923 bénéficiaires, dont 748 élèves aides-soignants) ;
  • La création de 200 places de formation supplémentaires ;
  • La prise en charge du coût de la formation en rémunérant les stagiaires ;
  • Le lancement d’une campagne de communication  – deveniraidesoignant.fr .

La Région des Pays de la Loire sécurise également les parcours des jeunes et des demandeurs d’emploi avec une rémunération de 495 euros par mois, en complément de la gratuité des coûts de formation ; portant à 10 M€/an le soutien financier de la Région. Elle a également décidé de créer deux sessions de rentrée et de sortie de la formation, permettant aux employeurs de recruter en juillet et en décembre.