La majorité régionale prépare le rebond, la gauche ne pense qu’aux élections !

16/07/2020

La session du Conseil régional des 9 et 10 juillet a été marquée par l’adoption du Plan de relance. A la suite d’une vaste consultation menée auprès de l’ensemble des acteurs du territoire, 145 mesures ont été retenues. Ces mesures s’organisent autour de 6 priorités : l’emploi, l’économie, la jeunesse, la solidarité, la santé et la croissance verte. Bien que le Plan de relance démontre une fois de plus que « la méthode Morançais, c’est la méthode pragmatique », ce Plan n’est pas celui de la Présidente de Région mais bien celui de tous les Ligériens. Il s’agit d’une réponse forte et collective à la crise !

« Ce Plan de relance, c’est la première étape pour redonner du souffle à notre territoire, à son attractivité et affirmer notre Région comme la région modèle de la résilience et de la transition écologique. » Franck Louvrier

N’en déplaise à l’opposition, ce plan confirme effectivement l’ambition de la majorité régionale en matière de transition écologique. En Pays de la Loire, plus de 350 millions d’euros ont été engagés en 5 ans pour la reconquête de la qualité de nos cours d’eau, la création d’un Fonds de compensation carbone pour les entreprises et les collectivités, la plantation de 2 millions d’arbres d’ici 2024, la création d’une structure pour accompagner les collectivités et les particuliers pour la rénovation énergétique des bâtiments ou encore l’installation de bornes de recharge électrique (v. Les Pays de la Loire, futur champion de la transition écologique ?, L’Obs, 22 juin 2020).

S’ajoutent à cela, dans le cadre du Plan de relance, 100 millions d’euros pour développer la filière hydrogène et 24 millions d’euros pour la rénovation thermique des bâtiments.

« Je suis de droite et écologiste ! Je suis pour une écologie de la croissance et non de la décroissance, une écologie qui incite et qui libère plutôt qu’une écologie qui punit. » Christelle Morançais

Malgré la crise, la gauche a fait le choix de voter contre le Plan de relance. Une décision manifestement motivée par des considérations politiciennes, au moment où la presse se fait l’écho des premières manœuvres en vue des élections régionales de 2021. Les Ligériens apprécieront le sens des priorités de la gauche régionale.

« Tout le monde devrait voter ce Plan de relance. L’abstention est irresponsable ! » Laurent Dejoie

Pourquoi privilégier les intérêts partisans plutôt que l’intérêt général alors que notre Région doit faire face à une crise sans précédent ? En 2009, la droite et le centre avaient pourtant voté, nonobstant de solides réserves, le Plan de relance de la majorité de gauche d’alors. Visiblement, nous ne partageons pas le même sens de l’intérêt général.