Formation professionnelle : C. Morançais répond aux élus du Groupe Ecologiste

04/03/2017

Les élus du Groupe Ecologiste et Citoyen voudraient faire croire que la nouvelle majorité aurait tout simplement sacrifié tout engagement en faveur des demandeurs d’emplois les plus en difficultés.
Faire de la formation, ce n’est pas faire du chiffre. Nous assumons de mettre l’accent sur la qualité et non sur la quantité, sur le retour véritable à l’emploi plutôt que sur des usines à gaz.
C’est la raison pour laquelle la Région a fait le choix de privilégier une offre de formation plus lisible, plus souple mais surtout plus efficace avec des modalités renouvelées qui ne sont pas des stages parkings, comme la gauche avait mis en place, mais de véritables formations débouchant directement sur l’emploi. Il n’était pas en effet admissible de poursuivre à l’identique des formations préparatoires dont seulement 20% des bénéficiaires poursuivaient en formation qualifiante et 27% étaient en emploi. Au contraire, le taux d’accès à l’emploi durable (CDI ou CDD d’au moins six mois) s’établit entre 67% et 87% pour les formations courtes et de 72,1% pour l’apprentissage.
L’opposition régionale doit cesser de prendre en otage les demandeurs d’emploi pour des raisons politiciennes. La nouvelle majorité est bien décidée à gagner la bataille de l’emploi local, en
s’assurant que chaque euro engagé dans la formation soit un euro en faveur de l’emploi durable.

Christelle Morançais
Présidente de la Commission emploi, apprentissage, formation professionnelle,