Apprentissage : une réussite régionale en danger

07/10/2019

Le 5 septembre dernier, la Ministre du Travail se déplaçait en Anjou pour se féliciter des bons résultats en matière d’apprentissage. Les Pays de la Loire sont en effet la Région leader avec +24% d’apprentis depuis 2016 et 172 nouvelles sections par apprentissage sur cette seule rentrée 2019.

Cette réussite n’est pourtant en aucun cas liée à la réforme du Gouvernement :

  • et pour cause, elle ne sera appliquée qu’à compter du 1er janvier 2020,
  • bien au contraire, elle soulève déjà de très nombreuses inquiétudes des acteurs qui devront l’appliquer : nouveaux circuits de financement, maintien du maillage territorial, maintien des aides régionales (en l’absence de compétence)… En Pays de la Loire, nous avons fait le choix de maintenir pour cette année scolaire l’ensemble de nos dispositifs d’aide (hébergement, gratuité des manuels, transports …) et de nos financements, quand d’autres régions les ont d’ores et déjà stoppés. Mais qu’en sera-t-il demain ? Très concrètement, cette réforme risque d’aboutir à un système d’apprentissage à deux vitesses selon  les CFA et les territoires.

Le Gouvernement s’attribue donc des résultats qui ne sont pas les siens, mais ceux du Plan de relance régional de l’apprentissage, initié par Christelle Morançais, et porté par tous les acteurs de l’apprentissage de nos territoires : entreprises, maîtres d’apprentissage, centres de formation…

En effet, la gauche régionale, par pure idéologie, avait abandonné l’apprentissage,  entraînant la perte de près de 4 000 apprentis en moins de 7 ans.

Dès notre élection, nous avons fait de l’apprentissage une grande cause régionale. Fruit du travail collectif de tous les acteurs impliqués, notre Plan de relance a permis le retour au 1er plan de cette voie d’excellence au service de l’emploi des jeunes et des besoins en compétences des entreprises.

Plutôt que de s’attribuer les réussites de notre Région, la Ministre devrait agir pour rassurer les acteurs en tenant ses promesses financières et ne pas briser la dynamique que nous avons réussi à impulser dans la Région, avec les jeunes, les entreprises et les CFA.

Christophe PRIOU, Président du groupe
Franck LOUVRIER, Vice-président du groupe

Tribunes Groupe les Républicains et Apparentés – Magazine « Ma Région » #Octobre2019